Bretagne : les couacs du retour à la semaine de 4 jours - Breizh Impacte

Retour sur le colloque BZH En Marche


Le 9 septembre dernier, sur invitation de Breizh ImPacte,...

Etel (56) : les tissus Lalie Design veulent embellir le monde


Originaire d’Auray, Marie-Adeline Riche a créé sa marque de...

Groupements d’employeurs bretons


Aux quatre coins de la Bretagne, les groupements d’employeurs...
groupement breton

BREIZH ELECTRIC TOUR 2017 – 1ÈRE ÉDITION


Malheureusement sur seulement 4 de nos départements bretons. Les 4 syndicats...

VANNES – BZH en Marche


SAMEDI 9 SEPTEMBRE 2017 VANNES BZH en Marche Diskouezadeg...

Bretagne : les couacs du retour à la semaine de 4 jours


Près d’un tiers des écoles primaires passeront à la...

Un Breton crée un site pour apprendre le québécois en dix leçons


Diffuser le français québécois ? C’est le défi que...

Ecologie : de la pierre au papier


Ecologie cette semaine : un article intéressant est paru...

Jean Lassalle et les élus Corses, à quand les Bretons ?


Rencontre entre les députés nationalistes Corses et Jean Lassalle...

Easy Sun System


Article de Guewen Sausseau sur eco-bretons.info Créée en juin...

Radio 100% langue bretonne


Ce mois ci, dans la saga des bonnes nouvelles...

Ruralité et diversité humaine


Le Mercuriale de juin 2017 de Jean Pierre Le...

Les frères Kerveguen


Les Editions Yoran ont le plaisir de vous annoncer...

Pourquoi voter aux présidentielles françaises ?


Dans son testimonial du mois de avril 2017, Jean...

Les Corses ne seront pas dépossédés de leur patrimoine.


Vu sur la page Facebook de Gilles Simeoni, le...

La Breizh Manif


On s’en souvient, en septembre 2014, à l’appel des...

L’idéologie sécuritaire et la Bretagne


La révolution industrielle, au XIXe siècle, avait créé deux...

Signez notre pétition


PÉTITION POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE CULTURELLE EN BRETAGNE SINADEG...

Bretagne : les couacs du retour à la semaine de 4 jours

Posté par breizhim-Gael le 24 juillet, 2017 dans

Près d’un tiers des écoles primaires passeront à la semaine de quatre jours à la rentrée prochaine. Cependant, ce n’est pas toujours possible, surtout, quand l’inspection d’académie et les communes ne tombent pas d’accord. Et chez vous, comment ça se passe?

La rentrée se fera cette année en ordre dispersé dans les écoles. Trois ans seulement après la mise en place de la réforme des rythmes scolaires, près d’un tiers des écoles primaires ont opté pour le retour à la semaine de 4 jours de cours, dès septembre prochain, a annoncé l’Éducation nationale.

Comment s’y retrouver?

Ce sont « surtout » les communes rurales qui se sont emparées de cette « liberté nouvelle », précise le ministère dans un communiqué. Les villes, « a fortiori les grandes villes », ont plutôt « choisi de conserver l’organisation de la semaine sur quatre jours et demi ». Parmi les grandes villes en Bretagne, Rennes, Brest ou encore Lorient ont précédemment indiqué maintenir les 4,5 jours, Vannes reviendra aux 4 jours.
Parmi les petits communes, on retrouve La Guerche de BRetagne (35), Dol-de-Bretagne (35), Ploumagoar (22), Trégonneau (29), Arzon (56), La Chapelle-Neuve (56), Le Faouët (56), Locminé (56), Huelgoat (29), Kernilis (29)….

Pour connaître les écoles concernées par cette nouvelle organisation, les parents peuvent consulter sur internet.

Des couacs

Le retour à la semaine de 4 jours est le résultat d’un consensus entre les représentants de l’école et de la mairie, qui en ont débattu en réunion, en présence des parents d’élèves. Et parfois, il n’y a pas consensus. C’est le cas dans le Centre-Bretagne. Dans la communauté de communes du Kreiz Breizh, 7 communes sur les 17 qui comptent encore une école, ont vu leur demande de dérogation refusées par l’inspectation d’Académie. A Glomel (22), le maire ne décolère pas et crie à l’injustice.

lire la suite de l’article : ici


Partager cet article :