Etel (56) : les tissus Lalie Design veulent embellir le monde - Breizh Impacte

Breton. 5.000 à 6.000 locuteurs en moins par an


  Les écoles Diwan, qui proposent un enseignement bilingue...

La Breizh Marketing Akademi


La Breizh Marketing Akademi est lancée ! A l’initiative...
Breizh Marketing Akademi

Académie du Gallo, ça cartonne sur le web


L’académie du gallo, un projet qui propose a tous...

Laitik : neuf mois après sa sortie, le lait de Bretagne fait un carton


Laitik, le lait produit par des agriculteurs des Côtes-d’Armor,...

Retour sur le colloque BZH En Marche


Le 9 septembre dernier, sur invitation de Breizh ImPacte,...

Etel (56) : les tissus Lalie Design veulent embellir le monde


Originaire d’Auray, Marie-Adeline Riche a créé sa marque de...

Groupements d’employeurs bretons


Aux quatre coins de la Bretagne, les groupements d’employeurs...
groupement breton

BREIZH ELECTRIC TOUR 2017 – 1ÈRE ÉDITION


Malheureusement sur seulement 4 de nos départements bretons. Les 4 syndicats...

VANNES – BZH en Marche


SAMEDI 9 SEPTEMBRE 2017 VANNES BZH en Marche Diskouezadeg...

Bretagne : les couacs du retour à la semaine de 4 jours


Près d’un tiers des écoles primaires passeront à la...

Un Breton crée un site pour apprendre le québécois en dix leçons


Diffuser le français québécois ? C’est le défi que...

Ecologie : de la pierre au papier


Ecologie cette semaine : un article intéressant est paru...

Jean Lassalle et les élus Corses, à quand les Bretons ?


Rencontre entre les députés nationalistes Corses et Jean Lassalle...

Easy Sun System


Article de Guewen Sausseau sur eco-bretons.info Créée en juin...

Radio 100% langue bretonne


Ce mois ci, dans la saga des bonnes nouvelles...

Ruralité et diversité humaine


Le Mercuriale de juin 2017 de Jean Pierre Le...

Les frères Kerveguen


Les Editions Yoran ont le plaisir de vous annoncer...

Pourquoi voter aux présidentielles françaises ?


Dans son testimonial du mois de avril 2017, Jean...

Les Corses ne seront pas dépossédés de leur patrimoine.


Vu sur la page Facebook de Gilles Simeoni, le...

La Breizh Manif


On s’en souvient, en septembre 2014, à l’appel des...

L’idéologie sécuritaire et la Bretagne


La révolution industrielle, au XIXe siècle, avait créé deux...

Signez notre pétition


PÉTITION POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE CULTURELLE EN BRETAGNE SINADEG...

Etel (56) : les tissus Lalie Design veulent embellir le monde

Posté par breizhim-Gael le 15 septembre, 2017 dans , , , ,

Originaire d’Auray, Marie-Adeline Riche a créé sa marque de textiles d’ameublement, Lalie Design, à Paris. Revenue dans le Morbihan, à Etel, il y a quelques années, elle vient d’y investir dans un espace spacieux où ses clients peuvent venir voir son travail. Une nouvelle étape dans le développement de son entreprise, avant d’accentuer ses efforts sur l’export.
Il en fallait de l’imagination pour voir dans l’ancien garage le futur écrin de ses créations. Depuis deux mois, Marie-Adeline Riche, créatrice de la marque Lalie Design et installée à Etel, a déménagé son activité dans ce bâtiment atypique, rue de l’Entrepot. Dans cet espace dont elle a conservé la structure métallique datant des années 50 et les murs en pierres, ses imprimés colorés explosent et l’oeil est attiré de tous les côtés.

“Ce que j’aime c’est la matière, la couleur, les motifs… Pour avoir les trois, je suis allée dans le textile”, raconte la Morbihannaise de 36 ans, qui confie aussi une attirance pour la décoration d’intérieur.

Des débuts au salon Maison & Objet
Formée aux Arts Appliqués, à Paris, Marie-Adeline Riche a lancé sa marque il y a neuf ans, à l’occasion du fameux salon Maison & Objet de Paris (130.000 m² de stands et plus de 85.000 visiteurs). La jeune créatrice avait gagné un concours lui permettant d’avoir son stand et de présenter les tissus d’ameublement pour lesquels elle dessine et peint des motifs principalement floraux et pleins de peps. “C’est un marché compétitif car il s’agit de textiles haut de gamme. Pour que ça fonctionne, il faut tenir dans la durée”, décrit la jeune femme.

En cinq ans, pari gagné, elle réussit à séduire les boutiques de décoration chics et les tapissiers-décorateurs, un peu partout en France, et surtout le BHV Marais, à Paris. Rideaux, jetés de lits, fauteuils, coussins, abats-jour et même plateaux, boîtes ou encore grands sacs, ses motifs se prêtent à toutes les fantaisies. Une diversité que ses clients professionnels peuvent découvrir dans le bâtiment de 220 m² qu’elle a acheté pour en faire son atelier et son show-room ouvert aux professionnels.

Un diagnostic export et un site marchand à venir
Pour mener à bien son projet et acquérir ce bâtiment pour lequel 150.000 € de travaux ont été nécessaires, Marie-Adeline Riche a fait une campagne de financement participatif via la plateforme régionale Bulb in Bretagne, dont est partenaire la CCI du Morbihan. Si le palier fixé était relativement minime par rapport aux objectifs initiaux, cette démarche a permis à la créatrice de gagner en visibilité au niveau régional.
#Bretagne #Emploi #Commerce
Lire la suite


Partager cet article :