Le Pays Catalan loin des petits papiers du paradis - Breizh Impacte

Breton. 5.000 à 6.000 locuteurs en moins par an


  Les écoles Diwan, qui proposent un enseignement bilingue...

La Breizh Marketing Akademi


La Breizh Marketing Akademi est lancée ! A l’initiative...
Breizh Marketing Akademi

Académie du Gallo, ça cartonne sur le web


L’académie du gallo, un projet qui propose a tous...

Laitik : neuf mois après sa sortie, le lait de Bretagne fait un carton


Laitik, le lait produit par des agriculteurs des Côtes-d’Armor,...

Retour sur le colloque BZH En Marche


Le 9 septembre dernier, sur invitation de Breizh ImPacte,...

Etel (56) : les tissus Lalie Design veulent embellir le monde


Originaire d’Auray, Marie-Adeline Riche a créé sa marque de...

Groupements d’employeurs bretons


Aux quatre coins de la Bretagne, les groupements d’employeurs...
groupement breton

BREIZH ELECTRIC TOUR 2017 – 1ÈRE ÉDITION


Malheureusement sur seulement 4 de nos départements bretons. Les 4 syndicats...

VANNES – BZH en Marche


SAMEDI 9 SEPTEMBRE 2017 VANNES BZH en Marche Diskouezadeg...

Bretagne : les couacs du retour à la semaine de 4 jours


Près d’un tiers des écoles primaires passeront à la...

Un Breton crée un site pour apprendre le québécois en dix leçons


Diffuser le français québécois ? C’est le défi que...

Ecologie : de la pierre au papier


Ecologie cette semaine : un article intéressant est paru...

Jean Lassalle et les élus Corses, à quand les Bretons ?


Rencontre entre les députés nationalistes Corses et Jean Lassalle...

Easy Sun System


Article de Guewen Sausseau sur eco-bretons.info Créée en juin...

Radio 100% langue bretonne


Ce mois ci, dans la saga des bonnes nouvelles...

Ruralité et diversité humaine


Le Mercuriale de juin 2017 de Jean Pierre Le...

Les frères Kerveguen


Les Editions Yoran ont le plaisir de vous annoncer...

Pourquoi voter aux présidentielles françaises ?


Dans son testimonial du mois de avril 2017, Jean...

Les Corses ne seront pas dépossédés de leur patrimoine.


Vu sur la page Facebook de Gilles Simeoni, le...

La Breizh Manif


On s’en souvient, en septembre 2014, à l’appel des...

L’idéologie sécuritaire et la Bretagne


La révolution industrielle, au XIXe siècle, avait créé deux...

Signez notre pétition


PÉTITION POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE CULTURELLE EN BRETAGNE SINADEG...

Le Pays Catalan loin des petits papiers du paradis

Posté par breizhim-Gael le 9 novembre, 2017 dans , , , , , ,

Supposer irréversible  l’autonomie du Pays Catalan – et de toutes autres nations européennes – ne doit pas nous étonner. Non plus que nos États souverains s’y opposent. Pour eux toute (r)évolution est mortifère.

Le Pays Catalan loin des petits papiers du paradis

L’objectif est de ne rien changer, ou a minima de travailler à la marge et dans l’ombre à ne modifier que ce qui peut pérenniser la gouvernance de leurs représentants. Le scandale des Paradise Papers est à ce titre flagrant, et les réactions politiques qui en découlent assurent le service minimum. Évidemment, ce ne sera  jamais suivi d’effet : pourquoi scier la branche… Mais à force de figer les institutions dans un monde en mouvement, on laisse filer la société civile vers d’autres horizons et on finit par créer d’étranges morales qui, en 2017, éloignent les contraires : riches / pauvres, urbains / ruraux, etc. Entre les deux, un élastique qui se tend… Et parfois se rompt.

 

Pour lutter contre l’option d’une possible Europe fédérale, les outils sont nombreux et les manipulations pernicieuses, à commencer par les livres d’histoire si bien ouverts et commentés dès le CP. Mais aujourd’hui, on ne se contente plus de réinventer un passé qui nous arrange, on nous explique que notre futur est tout tracé ! Qu’on ne peut rien changer (pour notre bien, sûrement). Souvenons-nous du référendum de Mastricht. Incapables de trouver un sens à notre présent, voilà que désormais les États nous inventent un futur rectiligne. S’opposer, c’est lutter contre le progrès. Tout est dit. Mais à ce compte là, replaçons nous dans les années 50, quand on nous expliquait que l’Algérie était française… Revenons en 2017 et étudions d’un peu plus près l’arrogance de nos républicains face aux revendications corses, bretonnes, catalanes, basques… Et puis pensons qu’à des milliers de kilomètres de Paris, la Nouvelle Calédonie, elle, réussit à inventer un autre futur.

 

Lire la suite en cliquant ici

 


Partager cet article :