Breton. 5.000 à 6.000 locuteurs en moins par an - Breizh Impacte

Breton. 5.000 à 6.000 locuteurs en moins par an


  Les écoles Diwan, qui proposent un enseignement bilingue...

La Breizh Marketing Akademi


La Breizh Marketing Akademi est lancée ! A l’initiative...
Breizh Marketing Akademi

Académie du Gallo, ça cartonne sur le web


L’académie du gallo, un projet qui propose a tous...

Laitik : neuf mois après sa sortie, le lait de Bretagne fait un carton


Laitik, le lait produit par des agriculteurs des Côtes-d’Armor,...

Retour sur le colloque BZH En Marche


Le 9 septembre dernier, sur invitation de Breizh ImPacte,...

Etel (56) : les tissus Lalie Design veulent embellir le monde


Originaire d’Auray, Marie-Adeline Riche a créé sa marque de...

Groupements d’employeurs bretons


Aux quatre coins de la Bretagne, les groupements d’employeurs...
groupement breton

BREIZH ELECTRIC TOUR 2017 – 1ÈRE ÉDITION


Malheureusement sur seulement 4 de nos départements bretons. Les 4 syndicats...

VANNES – BZH en Marche


SAMEDI 9 SEPTEMBRE 2017 VANNES BZH en Marche Diskouezadeg...

Bretagne : les couacs du retour à la semaine de 4 jours


Près d’un tiers des écoles primaires passeront à la...

Un Breton crée un site pour apprendre le québécois en dix leçons


Diffuser le français québécois ? C’est le défi que...

Ecologie : de la pierre au papier


Ecologie cette semaine : un article intéressant est paru...

Jean Lassalle et les élus Corses, à quand les Bretons ?


Rencontre entre les députés nationalistes Corses et Jean Lassalle...

Easy Sun System


Article de Guewen Sausseau sur eco-bretons.info Créée en juin...

Radio 100% langue bretonne


Ce mois ci, dans la saga des bonnes nouvelles...

Ruralité et diversité humaine


Le Mercuriale de juin 2017 de Jean Pierre Le...

Les frères Kerveguen


Les Editions Yoran ont le plaisir de vous annoncer...

Pourquoi voter aux présidentielles françaises ?


Dans son testimonial du mois de avril 2017, Jean...

Les Corses ne seront pas dépossédés de leur patrimoine.


Vu sur la page Facebook de Gilles Simeoni, le...

La Breizh Manif


On s’en souvient, en septembre 2014, à l’appel des...

L’idéologie sécuritaire et la Bretagne


La révolution industrielle, au XIXe siècle, avait créé deux...

Signez notre pétition


PÉTITION POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE CULTURELLE EN BRETAGNE SINADEG...

Breton. 5.000 à 6.000 locuteurs en moins par an

Posté par breizhim-Gael le 17 novembre, 2017 dans

 

Les écoles Diwan, qui proposent un enseignement bilingue breton-français, fêtent cette année leurs 40 ans. Pourtant, l’avenir de la langue bretonne semble, lui, toujours menacé.

Avec 97,3 % de réussite au bac général en 2017, contre 90,7 % dans l’Hexagone, Diwan (« germer », NDLR), le réseau d’écoles associatives, affiche un joli palmarès, 40 ans après sa création. Fondé sur un enseignement « immersif », son projet pédagogique n’introduit le français dans l’enseignement qu’à partir du CE1. Non sans succès. « Diwan se porte bien sur le plan des résultats et, ce qui est plus important, de la capacité à accompagner les élèves jusqu’au bac », se félicite Anna-Vari Chapalain, directrice du réseau. « Locomotive linguistique » Avec 4.318 élèves dans 47 écoles, six collèges et un lycée, et des effectifs en constante progression (+ 17 % en cinq ans), Diwan s’agrandit d’une nouvelle école chaque année et prévoit d’ouvrir un second lycée.

Lire la suite : ici

 

 


Partager cet article :